L’interprétation est un exercice difficile dont la réussite et la qualité dépendent de plusieurs facteurs. Plus nous réussirons à instaurer une situation d’interprétation de qualité et meilleure sera l’accès aux discours pour tous le public.

Voici quelques conseils à appliquer pour le bon déroulement de l’intervention.

Avant tout, afin que l’interprétation se passe au mieux, quel que soit le type d'événement, pensez à transmettre à l’interprète un maximum d’information et de contexte avant son intervention.

Tous les interprètes de notre service sont tenus à une qualité d’interprétation incluant la fidélité au discours émis, sans en modifier ni sa teneur, ni son emphase.

Ils n’interviennent pas dans le discours, ne prennent pas position et n’apporte ni commentaire, ni avis ou expérience personnelle. Ils s’engagent à ne diffuser absolument aucune information dont ils auraient pu prendre connaissance ou être témoin durant le déroulé de leur intervention.


Entretien

entretien

Lors d’un entretien, l'interprète se place à côté de l’orateur entendant, légèrement en retrait.

Ce dernier s’adresse directement à la personne Sourde, comme s’il n’y avait pas d’interprète à ses côtés.

La personne Sourde, elle, en position d’écoute ou d’expression, passera son regard de l’interprète, pour le sens, à l’orateur, pour son expression et sa corporalité.

L’interprète traduit les orateurs à la première personne, en respectant les intonations et les hésitations ou lapsus et le niveau de langue de l’orateur.

L’interprète, par principe de neutralité, traduit l’ensemble de ce qui se dit. Si vous désirez faire un aparté avec une personne tierce, veillé à vous éloigner ou vous rendre inaudible.

De par son éthique professionnel, l’interprète ne sera pas en mesure d'accéder à votre demande si vous lui demander d’arrêter de traduire sans l’accord de l’ensemble des interlocuteurs.


Conférence

conference

En amont, et au minimum 6 jours à l’avance, vous pourrez envoyer le contenu exhaustif des thèmes, sujets, et vocabulaire technique employés lors de la conférence.

Les vidéos et les textes lus ou récités sont les éléments les plus durs à interpréter. Si vous décidez d’en faire usage, il est impératif de les transmettre aux interprètes en amont.

Le jour de l’intervention, l’interprète se trouvera sur scène, souvent sur une des extrémités. Le fait de mettre l’interprète sur scène, à hauteur des orateurs, permet au public Sourd de pouvoir suivre sur un même plan visuel l’interprète pour le sens et l’orateur pour son expression scénique et corporelle.

Pour ce type d’intervention, deux interprètes se relaient sur scène. L’interprète en relais est assis face au premier. Au moment du relais, il doit pouvoir avoir accès à la scène sans passer devant les orateurs.

Si la salle n’est pas suffisamment lumineuse, un projecteur ou une lumière d’appoint peut être placé pour éclairer l’interprète.


Réunion

reunion

En amont, vous pourrez envoyer l’ordre du jour de la réunion. Juste avant la réunion, deux places sont réservés l’une en face de l’autre, si possible en évitant les bouts de table. De préférence, l’interprète se place à côté de l’animateur de la réunion.

Pour un confort d’écoute des Sourds, l’interprète ne doit pas être à contre-jour.

Les vidéos et les textes lus ou récités sont les éléments les plus durs à interpréter. Si vous décidez d’en faire usage, il est impératif de les transmettre aux interprètes en amont.

L’interprète traduit l’ensemble des échanges de tous les participants ainsi que chaque événement sonore significatif. Il est donc impératif de tenir un tour de parole et de ne pas parler les uns sur les autres.


Visite guidée

visite

En amont, et au minimum 6 jours à l’avance, vous pourrez envoyer le contenu exhaustif des thèmes, sujets, et vocabulaire technique employés lors de la visite guidée.

Pour que le public Sourd puisse profiter pleinement de la visite, il est préférable de d’abord montrer les éléments à observer, puis de les commenter. Les Sourds n’auront ainsi pas à choisir entre avoir accès aux explications ou regarder l’élément.

Enfin, n’oubliez pas que même si l’interprétation est dites simultanée, il y a toujours un décalage de sept à dix secondes entre la fin de l’émission dans la langue A et la fin de son interprétation dans la langue B. Dans le cas de questions/réponses entre le guide et le public, pensez donc que le public ayant accès à la version interprétée aura un accès à la question et donc un décalage de quelques secondes pour poser une question ou donner une réponse.


Formation

formation

En amont, et au minimum 6 jours à l’avance, vous pourrez envoyer le contenu exhaustif des thèmes, sujets, et vocabulaire technique employés lors de la formation.

L’interprète se placera à côté du formateur, face aux stagiaires, il traduit à la cantonade, à l’instar du formateur.

Les vidéos et les textes lus ou récités sont les éléments les plus durs à interpréter. Si vous décidez d’en faire usage, il est impératif de les transmettre aux interprètes en amont.

Si un équipement est nécessaire lors de la formation; chaussure de sécurité ou vêtements spéciaux, prévenez le service qui fera redescendre l’information à l’interprète.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser vos questions à notre service. Nous sommes là pour assurer une bonne qualité d’interprétation et nous adapter aux mieux à votre contexte et vos besoins


Support vidéo

video

Afin de réaliser la vidéo qui correspond à vos attentes, vous pourrez nous envoyer le texte à traduire ainsi que vos exigences de mise en scène : intérieur/extérieur, fond uni, blanc, vert ou autre, plan fixe ou montage, etc.

Nous réalisons une première version et vous l’envoyons. Si besoin celle-ci pourra être retravaillée par la suite.

Nous pourrons également, à votre convenance, y incruster un sous-titrage ou une voix-off.